Lien vers la bibliographie « supraconductivité dans les nickelates »

 

 

Suite à la découverte de supraconductivité vers 10-15 K dans un nouveau composé à base d’oxyde de nickel épitaxié sur SrTiO3, le GDR MEETICC organise le 5 novembre 2019 à l’Institut des NanoSciences de Paris une réunion visant à faire un point pour évaluer l’importance de cette découverte et son potentiel de nouveaux résultats à venir, et à rassembler les acteurs français intéressés, physiciens et chimistes, de manière à mettre en relation des équipes aux savoir-faire complémentaires afin que notre communauté puisse être à l’avant-poste à l’échelle internationale sur ce sujet qui émerge

En effet, cette découverte pourrait permettre d’éclaircir le mécanisme expliquant la supraconductivité dans cuprates supraconducteurs, qui reste mystérieux après trois décennies de recherches intenses. Cette avancée pourrait piloter une large activité en France et dans le monde, en particulier s’il est possible de découvrir d’autres membres supraconducteurs à cette nouvelle famille et si de tels composés peuvent être obtenus en volume (poudre ou monocristaux).

PROGRAMME DE LA JOURNEE :

  • 10h – 11h15 : Exposés invités de type « Journal Club » et sur contribution
  • Invité : « Vers d’autres nouveaux composés nickelates supraconducteurs ? » Alain Demourgues, ICMCB (Bordeaux) – Alain Demourgues_slides
  • Invité « La réduction topotactique, un outil puissant pour la synthèse de nouveaux composés », Olivier Mentré, UCCS (Lille) – Olivier Mentré – slides
  • Exposé sur contribution : « Imaging and harnessing electronic phase separation at the metal-insulator transition of NdNiO3 thin films » Jin Hong Lee, Felix Trier, Daniele Preziosi, Karim Bouzehouane, Sergio Valencia, Manuel Bibes (CNRS-Thalès)
  • 11h15 – 12h15: table ronde en deux groupes sur les aspects chimie / matériaux des nickelates supraconducteurs (animateurs : P. Foury / J-P Rueff et E. Janod / P. Rodière)
  • 12h15 -12h30 : restitution des discussions à l’ensemble des participants
  • 14h15 – 15h15 : Exposés invités de type « Journal Club » axé sur les questions physiques soulevées par cette découverte.
    • « Supraconductivité et structure électronique des nouveaux cuprates », Andres Cano, Institut Néel (Grenoble) – Andres Cano – slides
    • Découverte de supraconductivité dans les nickelates : impact sur les modèles de supraconductivité dans les cuprates »,  Philippe Bourges (LLB, Gif/Yvette) – Philippe Bourges – slides
  • 15h15 – 16h30 : table ronde « supraconductivité et physique des nickelates »  (animateurs : P. Foury / M. Bibes et L. Cario / T. Cren)
  • 16h30 – 16h45 : restitution des discussions à l’ensemble des participants
  • 16h45 – 17h : conclusions